Comment choisir sa combinaison de natation ?

Combinaison de natation
Nager à l’extérieur est quelque chose qui ne s’improvise pas. L’organisme n’est pas fait pour évoluer de la même manière dans une eau à température ambiante et dans une eau froide. Ainsi, il convient de trouver le bon équipement pour savourer cette symbiose entre le corps et la nature. Une combinaison de natation outdoor, souvent en néoprène, est recommandée pour se protéger du froid. Voici ce qu’il faut savoir pour bien la choisir.

Trouver une combinaison de natation selon la température de l’eau

Le nageur amateur qui pratique la natation pour son plaisir personnel ou le nageur professionnel qui participe à des compétitions de triathlon doivent prendre en compte la température de l’eau lorsqu’ils font de la nage en eau libre. Les conditions ne sont pas les mêmes pour une nage en eau naturelle que pour une activité pratiquée en intérieur. L’eau de la mer ou d’un lac est loin d’être maintenue à température ambiante, il faut donc que le nageur puisse évoluer tout en se protégeant du froid et en évitant de mettre sa santé en danger. Il s’agit de choisir sa combinaison de natation en fonction de la température de l’eau dans laquelle le nageur est susceptible de pratiquer son activité. Un large choix de combinaisons en néoprène est disponible sur le site les les4nages.com. On peut trouver des combinaisons pour des nages en eau froide et pour des nages en eau tempérée. Pour les basses températures, les combinaisons de 4/2 mm d’épaisseur sont conseillées tandis que les combinaisons de 2/2 mm d’épaisseur conviennent davantage pour une eau modérée.

Choisir sa combinaison de natation selon la protection thermique

Entrons dans les détails pour ce qui est du confort thermique d’un nageur. Il n’est pas interdit de se baigner en hiver, mais des précautions doivent être prises pour ne courir aucun danger. Une personne qui ne se serait pas bien équipée avant de plonger dans l’eau froide risque l’hypothermie. C’est un phénomène qui se produit systématiquement lorsque l’organisme subit un choc brutal dû à une différence de température entre l’extérieur et l’intérieur. Afin d’éviter ce fâcheux incident, le nageur doit opter pour une combinaison de natation qui présente au moins 4 mm d’épaisseur au niveau du torse, du dos et des jambes. Cela permet d’éviter que le froid n’endorme trop certaines parties du corps, comme le cœur ou les reins. Un nageur qui évolue dans une eau tempérée a tout de même besoin d’un confort thermique minimal, mais il reste moindre. Une combinaison de 2 mm d’épaisseur suffit dans ce cas. De plus, l’épaisseur de la combinaison n’altère pas la liberté de mouvement, le néoprène apporte cette souplesse recherchée sans négliger le confort et la sécurité.

S’équiper d’une combinaison de natation adaptée à son usage personnel

Le choix d’une combinaison de natation dépend également de l’usage qui l’attend. Les équipements sportifs sont nombreux et variés, et ce n’est pas pour rien. Chaque nageur trouvera la combinaison qui lui conviendra, mais elle ne sera pas adaptée à tous. Le sportif de haut niveau a besoin avant tout d’une combinaison qui lui promet une certaine flottabilité. Il ne doit pas être surpris par une eau agitée, ce qui l’empêcherait d’avancer convenablement et le fatiguerait beaucoup plus. La nage doit être stable, c’est pour cela qu’il existe des combinaisons spécifiques de triathlon. À titre d’exemple, la combinaison swimrun convient parfaitement aux nageurs qui effectuent des courses en eau vive. Elle offre à la fois une liberté de mouvement et une bonne répartition des panneaux flottants. Il s’agit là d’un produit haut de gamme, réservé à la compétition. Un individu qui nage en eau libre pour profiter de la joie d’évoluer dans un élément naturel peut se tourner vers des modèles d’entrée de gamme, qui seront tout aussi performants. 

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *