Aller en Arménie : les meilleures choses à savoir avant de partir

Arménie

Publié le : 17 octobre 20225 mins de lecture

Situé entre la Turquie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan et l’Iran, l’Arménie est un petit pays plein de charme. Cette terre d’histoire est idéale pour un séjour culturel ou des découvertes architecturales. Elle abrite différents vestiges des époques néolithique et soviétique. Un voyage en Arménie nécessite toutefois une bonne préparation en avance.

Informations pratiques pour organiser son voyage en Arménie

L’avion est l’option la plus facile et la plus pratique pour un voyage en Arménie. La destination est desservie par plusieurs compagnies aériennes. Les vols aboutissent à Erevan, la capitale arménienne. Une route passant par la Géorgie mène aussi en Arménie. Pour franchir le territoire arménien, les voyageurs doivent avoir un visa. Celui-ci peut être demandé avant le départ ou dès l’arrivée au pays. La monnaie officielle dans la contrée est le dram. Les cartes bancaires et les chèques ne sont quasiment pas acceptés en Arménie. Pour le budget, tout dépend de vos attentes. Les chambres d’hôtes sont les plus économiques. Privilégiez les transports en commun pour se déplacer à bas prix dans le pays. Confortables, les bus sont moins chers. Ils desservent toutes les destinations. La location de voiture est une alternative intéressante à cette première option. Elle est à la fois abordable et pratique. Attendez-vous cependant à un réseau routier médiocre dans certains endroits du territoire arménien. Les nourritures sont abordables en Arménie. Un délicieux repas en restaurant ne vous coûtera que quelques centimes d’euros. Dans le domaine sanitaire, la diarrhée constitue un principal risque. Un vaccin contre cette pathologie est conseillé pour voyager dans le pays. Ne buvez jamais l’eau du robinet pendant votre voyage en Arménie.

Déplacements, conseils et précautions

L’Arménie rencontre des étés chauds et des hivers froids. Les intersaisons, à savoir les mois de mai, juin, septembre et octobre sont les meilleurs moments pour un séjour en Arménie. En matière d’hébergements, un voyage dans le pays coûte à moitié moins cher qu’un séjour en Europe. Les hôtels et les restaurants sont abordables. Résider chez l’habitant est aussi une option très économique. Avec l’hospitalité des locaux, vous pourrez passer plusieurs nuits chez eux. L’arménien est la langue officielle en Arménie bien que la majorité des habitants parlent le russe. Celui-ci a été très enseigné durant l’ère soviétique.

Que voir et faire en Arménie ?

Même avec sa superficie limitée, l’Arménie regorge d’attractions. Certes, le pays n’a pas accès à la mer, mais possède bien d’autres attraits. Si vous êtes un passionné d’art, visitez les différents musées d’Erevan, à savoir le musée national d’Histoire et d’Art et le musée du Génocide Arménien lors d’un circuit en Arménie. La Mosquée Bleue et l’église de Katoghike sont aussi à visiter. Pour découvrir des sites historiques de l’Arménie, faites un détour au nord de la contrée pour admirer les gorges de la rivière Debed ainsi que les monastères de Haghpat et de Sanahin. N’oubliez pas de visiter la fresque médiévale d’Achtala. Poursuivez votre périple aux abords du lac Sevan. Ce point d’eau est suspendu à environ 2 000 m d’altitude. Il a une longueur de 75 km. Sous la lumière du soleil, son eau turquoise et ses rivages de sable blanc forment un panorama à couper le souffle. Sur la route qui mène à la ville de Goris, au sud-est de l’Arménie, vous observerez le monastère de Khor Virap. Il s’agit du site le plus sacré de l’Église arménienne. Garez-vous à mi-chemin pour visiter le Noravank. Ce dernier est un monastère situé au fond d’une profonde gorge. Il se trouve près d’une grotte. Très authentique, cet endroit est enfoui entre différents décors, dont des monts, des falaises et des forêts. Cette attraction fascine à la fois les amoureux de la nature et les archéologues.

Plan du site