Guide en ligne sur les variétés de Yoga

Yoga

Apparu en Inde, le yoga est une discipline qui unifie le corps et l’esprit à travers la pratique d’exercice physique et de méditation. Il adopte un mode de vie respectueux de l’environnement et des êtres vivants. Il comprend divers styles qui correspondent à l’aspiration de chaque individu. En effet, ces variantes sont adaptées en fonction des besoins des pratiquants.

Le yoga, une discipline ancestrale

Pratiqué depuis la nuit des temps, le yoga est une discipline ancestrale plébiscitée par l’indien Patanjali. Il véhicule une philosophie qui influe sur le mode de vie. En effet, le yoga renvoie à un ensemble de principes qui sera appliqué au quotidien. Il s’agit des yamas, des nimyamas et des asanas. En l’occurrence, il est défendu de voler ou de convoiter. Le yogi, celui ou celle qui fait du yoga, doit avoir de la discipline et faire une introspection en lisant les mantras ou les textes sacrés.

En outre, la pratique consiste à enchaîner diverses postures en travaillant sur la respiration. Un bien-être physique et mental est obtenu suite à l’exécution de ces mouvements. Ces gestes assouplissent et fortifient le corps. L’individu apprend à le contrôler en se concentrant sur l’instant présent. Dans cette optique, il apprend également à maîtriser sa respiration.

Ces exercices peuvent être supervisés par des professionnels lors d’une séance, cliquez ici pour plus de détails. Par ailleurs, ces pratiques sont différentes selon le style choisi. Outre les enchaînements de postures, la séance comprend une étape d’échauffement et de relaxation. Elle est clôturée par le relâchement des muscles du corps, cette posture est dénommée « shavasana ».

Le yoga permet de réguler le flux vital. En d’autres termes, il renforce et assouplit le muscle et améliore la respiration. De plus, une pratique répétée permet de corriger les mauvaises postures, comme un dos courbé. Cette discipline est également connue pour réduire le stress, soulager l’anxiété et apporter le calme dans l’esprit. Il développe également la concentration.

La pratique de cette discipline ne nécessite pas l’usage de plusieurs accessoires, un tapi yoga suffit pour l’exécution de ces différents enchaînements. Néanmoins, l’ajout d’un coussin ou d’un traversin est utile pour certains styles de yoga.

La technique de respiration en yoga : le pranayama

La respiration est primordiale dans la pratique du yoga. En effet, selon les écrits de Patanjali, le pranayama ou la respiration fait partie des 8 branches de cette discipline. Il évoque essentiellement le souffle vital qui met en œuvre un cycle de respiration. Entre autres, il comprend la restriction ainsi que l’expansion du souffle.

Il aide à réduire le stress, en augmentant la température corporelle. Ce procédé permet également d’éliminer les toxines présentes dans le corps. Pour plus d’efficacité, la durée de la respiration doit être égale à celle de l’expiration. Le contrôle du souffle est essentiel, car il aide l’individu à maîtriser ses émotions.

En effet, le rythme de la respiration est lié à l’état mental. Lorsqu’une personne est en colère, la respiration accélère. Dans le cas contraire, le souffle est calme et lent quand elle est apaisée. Les techniques de respiration améliorent l’état psychologique en apportant de la détente au corps. Ils permettent également de réguler les activités hormonales et nerveuses.

Le pranayama régule l’exercice physique. Il permet de contrôler au mieux les énergies environnantes. Le pratiquant doit être conscient de ses mouvements de respiration. Avant d’adopter les différentes postures de yoga, il doit maîtriser cet exercice. Il doit ressentir les énergies qui l’entourent ainsi que les mouvements de sa poitrine.

Les voies de yoga les plus pratiquées

La détente et la relaxation constituent les principaux objectifs dans la pratique du yoga. En effet, elle propose différents types d’exercices qui correspondent aux attentes des pratiquants. Le hatha yoga fait partie des voies douces de cette discipline. Cette version propose des techniques de relaxation associées à la respiration. Elle permet au pratiquant de prendre conscience de son corps. Il restera concentré sur les postures pour permettre aux muscles de lâcher-prise.

Ce type de yoga prépare à la méditation et convient à tous, particulièrement pour ceux qui ne pratiquent pas de sport. Il permet de se recentrer sur sa personne à l’aide d’un enchaînement de gestes effectués lentement. Le travail est focalisé sur l’équilibre du physique et l’apaisement de l’esprit. Il est également accentué sur la recherche du bien-être. En outre, il tonifie doucement le corps.

Entre un style dynamique et la voie de la méditation, l’asthanga yoga constitue un dérivé du hatha yoga. Il synchronise le souffle et les mouvements. Par ailleurs, les postures sont exécutées rapidement et énergétiquement. Il permet également de renforcer les muscles en procurant de la détente.

Il détoxifie l’organisme en augmentant la température corporelle. La pratique de l’asthanga yoga stimule le corps lentement et envoi l’esprit vers la méditation. Elle permet d’enlever les énergies négatives en entretenant le physique. La souplesse est améliorée, les muscles sont également tonifiés.

La prise de conscience à travers la pratique du yoga kundalini et du yoga nidra

La maîtrise de l’énergie peut être acquise à l’aide de la pratique de la kundalini yoga. Elle propose des enchaînements de postures variés avec des exercices de respirations et des chants. Le pratiquant utilise principalement sa colonne vertébrale, car ce canal constitue un lien pour éveiller la conscience de soi.

À l’aide d’une posture figée, elle permet la maîtrise de l’énergie originelle curative, située entre la colonne vertébrale et le sacrum. Elle est également destinée aux pratiquants expérimentés. La connaissance de sa personne est décuplée grâce à ce style de yoga.

L’acquisition d’un état d’élévation spirituelle est possible avec la pratique du yoga nidra. Il renvoie à un état de semi-éveil. Autrement dit, la personne est à moitié en transe, néanmoins elle reste consciente de son environnement. Les exercices sont basés sur la relaxation et le sommeil. Ainsi, il est idéal pour les individus qui souffrent d’insomnie ou qui éprouvent de la difficulté à se concentrer.

Le yoga nidra incite le pratiquant à lâcher-prise durant la séance de méditation. Il doit se concentrer sur son entourage afin de se projeter sur son corps. L’exercice est essentiellement réalisé dans une position allongée. Dans cette optique, la personne doit se sentir à l’aise pour entrer dans un état à moitié éveiller. Aucune posture n’est à exécuter durant cette séance.

Les autres formes de yoga : le yoga yin et le yoga bikram

Le yin yoga est une pratique en cours d’expansion. Il fait référence à la croyance taoïste du yin et du yang. La séparation du yin et du yang permet au pratiquant de se concentrer sur les mouvements intuitifs. Ce style propose des exercices inertes, il permet de prendre du temps pour soi et de faire une introspection.

Le yin yoga prend exemple sur la médecine traditionnelle chinoise. Ainsi, les mouvements se concentrent sur les méridiens du corps. La pratique consiste à faire circuler le chi ou l’énergie dans ces parties. Il travaille également les tissus conjonctifs des organes en y exerçant une pression qui attire le corps sur le sol. De ce fait, il stimule le système nerveux et permet au pratiquant de mieux contrôler son rythme cardiaque. Par ailleurs, la température du corps peut aussi augmenter, car les mouvements sont rythmés en fonction du son envoyé dans la salle.

Les personnes expérimentées, à la recherche d’exercices intenses, peuvent essayer le bikram yoga. En effet, ce type de yoga est réalisé dans une salle chauffée à 40 °C. Crée par le yogi Bikram suite à ses deux fractures du genou, cette pratique propose un enchaînement de 26 postures et chorégraphies.

Entre autres, la chaleur contribue à l’efficacité des mouvements, car les muscles et les ligaments peuvent s’étirer facilement. Les postures peuvent être répétées plusieurs fois durant une séance de 60 minutes. La détente est garantie après cette pratique. Elle est aussi idéale pour les personnes qui souhaitent fortifier leur corps. Néanmoins, ce style ne convient pas aux individus qui supportent mal la chaleur.