Un limiteur de son : Pour qui et pourquoi ?

Limiteur de son

D’après le décret sorti le 7 août 2017, les endroits bruyants comme les discothèques ou les usines sont soumis à des réglementations concernant le bruit qu’elles font. Le décret prévient les risques ayant un lien aux bruits et aux sons de grande ampleur. Pour une protection auditive et pour que les personnes qui se trouvent autour puissent être tranquilles, ces lois ont été mises en place. Pour cela, l’utilisation d’un limiteur de son sera alors nécessaire.

Pourquoi utiliser un limiteur de son ?

Des articles figurant dans le Code de l’environnement et de la santé publique régissent les lieux bruyants comme les discothèques, les salles de concert, les cinémas, etc. Pour être conforme à la loi, vous devez réaliser une étude d’impact acoustique sur les lieux de l’activité. Cette étude sera réalisée par un établissement agréé qui aura pour but la prévention des nuisances sonores. En l’absence de cette étude, il est possible que le voisinage porte plainte pour atteinte à la santé et à la tranquillité publique, car vous pourrez avoir des problèmes si vous faites des tapages nocturnes par exemple. Lorsque vous diffusez des sons amplifiés, ces derniers doivent avoir une limite concernant leur durée, leur répétition ainsi que leur intensité. L’étude se réalisera alors dans des lieux publics. Ces lieux peuvent être clos ou ouverts à tout le monde. Si les aménagements ou les systèmes de diffusion sonore venaient à être modifiés, il serait nécessaire de réétudier les lieux. Si vous avez suivi les règles, vous ne pourrez pas être poursuivi par la loi, car vous serez dans les règles. Des limiteurs de son doivent alors être installés dans ces endroits. Limiteur sonore vous propose d’autres informations supplémentaires sur ce site si vous prévoyez d’installer ce produit.

Concernent le niveau des bruits

Il existe plusieurs types de Limiteur sonore : par coupure de son, le limiteur de décibel au niveau global et le limiteur de décibel par bande d’octaves. Le limiteur sonore par coupure de son comme son nom l’indique coupe le son lorsque celui-ci dépasse les seuils préenregistrés. Si l’endroit ne possède pas des systèmes de sonorisation fixe, ce type de limiteur est alors idéal. Pour le cas du limiteur de décibel au niveau global, c’est un système qui permet de régler automatiquement le volume du son pour qu’il puisse rester dans les normes. Par contre, le public pourra remarquer la baisse du son, notamment des aigus ou la voix de la personne qui chante même si c’est mieux pour l’ambiance et d’éviter les problèmes. Le limiteur de décibels modifiant la bande d’octaves est plus perfectionné. Le volume sera plus équilibré avec ce système et le public aura du mal à distinguer la baisse du son. La dynamique du signal du son ne sera pas affectée. Si l’endroit accueille plus de 300 personnes, le responsable sera obligé d’installer un afficheur du niveau de décibels qui permet aussi de le mémoriser. Choisissez les limiteurs certifiés afin de garantir l’efficacité du système.

Ce qu’il faut retenir

Si vous possédez alors des endroits qui diffusent du son comme une discothèque, un karaoké, ou un lieu pouvant être qualifié comme bruyant, vous serez obligé de faire appel à des professionnels du domaine afin de réaliser des études d’impact acoustique. En l’absence de cette étude, vous aurez des problèmes avec la loi concernant les tapages nocturnes ou diurnes. Pour prévenir les nuisances sonores, installer un limiteur de son est alors nécessaire. Ce dispositif sera installé dans le lieu classé bruyant pour avoir un contrôle total sur le niveau sonore. Vous pouvez faire le choix du dispositif à utiliser en fonction de votre situation et de vos besoins.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *