Quel diplôme choisir pour devenir photographe professionnel ?

photographe

Le métier de photographe consiste principalement à prendre des photos avec un appareil photo avant d’initier des retouches avec un logiciel. Ce spécialiste de l’image est également chargé d’organiser des séances de photos et des reportages entre diverses personnalités tout en assurant la majorité des réglages techniques liés au cadrage, à l’éclairage ou à la rapidité de la prise de vue. La photographie étant un domaine pluridisciplinaire et nécessitant la maîtrise de diverses compétences, un aspirant photographe doit suivre une formation comprenant les spécialisations nécessaires afin de démarrer une carrière de photographe avec un maximum de compétences professionnelles.

Pour devenir un photographe professionnel post-baccalauréat !

  • BTS

L’engagement dans des études supérieures reste l’option la plus évidente pour une personne souhaitant démarrer directement un métier de photographe avec les bases recommandées. En effet, le premier diplôme qu’il est possible d’acquérir est le BTS photographie, et il est délivré après 2 ans d’études post-bac. Cette formation permet de devenir un photographe professionnel capable de travailler dans plusieurs secteurs, mais elle est généralement recommandée aux personnes souhaitant devenir de véritables artistes.

  • Bachelor

Équivalent de la licence universitaire et délivré par les écoles privées, le bachelor caractérise un Bac +3. Les personnes qui achèvent leurs études dans les établissements d’art et d’audiovisuel reçoivent un certificat attestant de leur savoir-faire, ce qui leur ouvre les portes d’un poste dans les domaines techniques de la photographie, de la post-production et du design.

En revanche, le Bachelor Photographie obtenu dans le cadre du programme bachelor de l’Efet, par exemple, nécessite l’accomplissement d’un stage d’une durée minimale prédéterminée pour être validé.

Le master et la formation professionnelle !

  • Master

Une formation menant à un master indique que le candidat possède les qualités et les compétences avancées pour occuper toute la gamme des emplois dans le domaine de la photographie, et qu’il est en mesure de progresser plus rapidement dans sa carrière. Par ailleurs, les établissements proposant une formation pour devenir photographe permettent d’étudier jusqu’au Bachelor.

Aussi, cette longévité offre une souplesse supplémentaire à l’étudiant pour ajuster le rythme, les spécialités et les limites de son cursus.

  • Les formations complémentaires

Certaines formations ne nécessitent pas de prérequis particuliers contrairement au master, au BTS ou au Bachelor Photographie. Il peut s’agir de formations qualifiantes ou diplômantes selon la nature de l’étude, mais elles imposent également des conditions d’admission en fonction du niveau de formation recherché. Par exemple, les écoles supérieures exigent un dossier artistique (CV, lettre de motivation, bulletin de notes, lettre de recommandation d’un enseignant ou d’un tuteur de stage) pour que le candidat puisse être convoqué à un entretien.

La formation au lycée !

Le bac pro reste l’option optimale pour un élève évoluant au sein d’un lycée professionnel ou d’un centre de formation, et est accessible dès la classe de troisième, après un CAP dans le domaine de la gestion des images. En effet, cette porte d’entrée dans la photographie se caractérise par une formation en alternance comprenant des périodes à l’école ainsi qu’en entreprise, et elle ne s’obtient que par la signature d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage avec l’organisme d’accueil.

En l’absence de contrat, l’étudiant peut effectuer un stage en entreprise afin d’acquérir de l’expérience.