Quand donner le vermifuge à son chien ?

Chien

Votre chien peut être infecté par des vers et certains signes ne trompent pas. Bien souvent, les symptômes ne peuvent pas être visibles, ce qui ne signifie pas que le chien n’est pas contaminé. Il faut savoir que les chiens sont concernés par la vermifuge. Dès la naissance, les chiots naissent avec des vers au niveau de leur tube digestif. Le vermifuge de votre chien est nécessaire, voire même indispensable. Pour le protéger des parasites intestinaux, le vermifuge est une mesure essentielle. Cela permettra aussi de préserver votre entourage d’une contamination éventuelle. La santé de votre chien sera mise en péril si vous ne procédez pas au vermifuge chien à temps. Quand pouvez-vous vermifuger votre chien alors ?

Un vermifuge, de quoi s’agit-il ?

Un vermifuge est un médicament qui sert à lutter contre les vers intestinaux et les parasites. Il n’y aura pas de rémanence, c’est-à-dire que le vermifuge ne reste actif qu’au moment où votre chien le prend. Cela veut dire que le vermifuge ne servira qu’à détruire les vers qui sont présents dans l’organisme de votre chien. Il ne pourra rien faire contre les parasites se trouvant en dehors. Après l’administration du vermifuge, d’autres œufs ou vers présents dans l’environnement où votre chien vit, peuvent pénétrer dans son organisme. Il pourra alors être contaminé à nouveau, surtout s’il se trouve dans un environnement peuplé de vers. C’est pourquoi il faudra procéder au vermifuge de votre chien de façon périodique. Il n’est en aucun cas suffisant de vermifuger votre chien une seule fois. Pour d’autres informations supplémentaires concernant le vermifuge pour chien, cliquez ici.

Pourquoi vermifuger un chien ?

Le vermifuge a pour but de protéger un chien des vers intestinaux mais aussi de vous protéger de la contamination par les parasites. Au cas où vous avez des personnes fragiles ou de jeunes enfants parmi votre entourage, vous devez respecter certaines précautions spécifiques. Différents types de vers peuvent vivre dans l’organisme du chien. Parmi ces parasites se trouvent les ténias qui prélèveront des nutriments directement au niveau de l’intestin du chien pour s’alimenter. En effet, dans la muqueuse intestinale, vous pouvez aussi trouver des ankylostomes et des trichures qui peuvent se loger. Pour se nourrir, ils avalent du sang. Les cellules de la muqueuse sont aussi attaquées par les trichures qui s’accrochent dessus. Les dirofilarias se nourrissent directement dans le plasma sanguin du chien au niveau du cœur.

Du côté de son entourage, les parasites de votre chien sont transmissibles à l’homme. Vous pouvez alors être contaminé par ces parasites. Le risque de contamination est bien réel surtout lorsque vous êtes en contact avec votre chien. Les parasites s’attaquent aux enfants de bas âge car leur système immunitaire est encore immature, donc plus faible. Parmi les personnes fragiles qui peuvent être contaminées se trouvent aussi les femmes enceintes, les personnes qui ont une maladie chronique, les personnes malades sous traitement ainsi que les personnes âgées.

Quand vermifuger un chien ?

Il faut procéder au vermifuge d’un chien à intervalle régulier. Néanmoins, il faudra prendre en compte l’âge du chien pour déterminer la fréquence d’application du vermifuge. Pour vermifuger un chien, il n’y a pas d’âge limite. Pour un chiot qui dispose d’un système immunitaire plus faible, la fréquence d’application du vermifuge doit être plus élevée comparée à celle d’un chien adulte. La première application devra être réalisée deux semaines après leur naissance. Jusqu’à deux mois, le chien devra être vermifugé toutes les 15 jours. Après 6 mois, il sera considéré comme un chien adulte et traité comme tel. Pour un chien adulte, le vermifuge devra être réalisé tous les trois mois au minimum. La fréquence d’application du vermifuge devra alors idéalement suivre le changement de saison.