Qu’est-ce que la virilité de nos jours ?

Du point de vue traditionnel, la société actuelle se trouve dans un schéma plus complexe car elle a connu un grand changement. Ces derniers temps, les archétypes du mâle viril ont dû vivre une métamorphose de grande envergure. Désormais, le fait d’être un homme entraîne des complications. Face à cette situation, certains hommes ont dû suivre des formations de développement personnel pour devenir ou pour rester viril. Selon certains anthropologues, tout homme peut faire un point sur sa virilité et faire des efforts pour la faire évoluer. Avec les bons conseils, il sera moins difficile de gagner en virilité.

Comment peut-on définir la virilité ? 

Du côté étymologique, le mot virilité vient du terme latin « Vire » signifiant : héros. C’est en quelque sorte une idée de supériorité, d’excellence humaine et de hiérarchie sexuelle. Étant définie comme étant une robustesse puissante, la virilité rassemble les attributs comme les caractères physiques, physiologiques et sexuels de l’homme. Ce culte est devenu une idéologie qui justifiait la domination du sexe mâle sur le sexe femelle. D’un autre point de vue, il est également possible de déduire que la virilité peut se définir par la terreur de l’impuissance. Dans cette facette, la puissance concernée est plus orientée vers la puissance sexuelle. L’homme viril craint la faillite ce qui le pousse à se comporter de manière dominante. S’il est confiant, il n’a même pas besoin de suraffirmer sa masculinité. Il peut avoir des comportements normaux sans vouloir surpasser qui que ce soit. Maintenant, vous savez-vous qu’est-ce qu’un homme viril ?

Faites la différence entre un homme et un homme viril 

D’un point de vue général, un homme doit s’approprier différents codes imposés consciemment et inconsciemment par l’environnement dans lequel il vit. Du côté apparence, il doit avoir un bon physique ainsi qu’une bonne anatomie notamment avoir des poils, une barbe, des coupes de cheveux stylées sans être trop vulgaires. A part cela, il doit avoir un dressing qui ne doit pas manquer de pantalons ou de manteaux. Contrairement à une femme, un homme se doit d’avoir des comportements moraux. Ils n’ont pas le droit d’avoir peur, peu importe la situation devant laquelle il se trouve. Parallèlement, la manière de sourire, de se tenir debout ou d’être assis, de se vêtir doit être faite soigneusement. Devenir un homme viril est plutôt un autre concept. Considérée comme étant un mythe, la virilité est une sorte de culture incarnée par des personnages masculins. L’idée est de fabriquer un homme par l’endurance, la douleur, le mépris afin que les garçons puissent apprendre ce qu’est la puissance et le refoulement de l’impuissance. La virilité n’est pas innée, elle se travaille mais elle est souvent menacée. De ce fait, elle a du mal à faire l’uniformisation de la gent masculine toute entière. Dans la société actuelle, les droits des femmes sont devenus un grand danger pour l’identité masculine. De ce fait, certaines personnes arrivent à dire que les vrais hommes n’existent plus car la société se féminise coûte que coûte. 

Qu’en est-il de la crise de la masculinité ? 

La crise de la masculinité est une idée qui constitue l’ensemble des doutes, des remises en question qui passent à travers l’esprit d’un homme. Les hommes se trouvent même dans l’obligation de modifier leur propre image: pantalons, manteaux… Les masculinités sont plurielles car il existe plusieurs manières d’être parmi les hommes d’aujourd’hui. Ce qui est dommage, c’est le fait d’encastrer un homme dans un seul modèle normatif : celui de la virilité. Ce fait est discriminatoire pour les femmes que pour les hommes. Les femmes le considèrent comme étant une hiérarchie de sexe. Quant aux hommes, ils se sentent discriminés par le fait de ne pas être considérés comme étant des « vrais hommes » sans les marques de virilité notamment la puissance économique, physique, psychique, l’esprit combatif, etc. 

La virilité change en même temps que la société 

Le modèle de l’homme ancien s’est effrité. Auparavant, l’homme avait un destin : son devoir était de travailler, de se battre, de protéger sa famille. Il est à la fois ouvrier, guerrier tout en gardant le rôle d’un bon papa. Désormais, cette Sainte Trinité a vacillé. C’est ainsi que la virilité a commencé à connaître un changement en parallèle avec la société. De nos jours, l’homme s’éloigne des carcans de la puissance et du pouvoir. Selon une enquête réalisée récemment, il existe un grand nombre d’hommes qui ne ressent plus aucune stabilité dans leur identité ainsi que dans leur sexualité. Il leur arrive parfois de ne plus sentir leur utilité dans leur vie de couple. Ils se sentent dominés par le sexe opposé et ne retrouvent plus leur place. Suite à cela, ils ne sont plus dotés de la confiance en soi qu’ils avaient auparavant et finissent par ne plus être capables de s’exprimer de leur propre façon. C’est un grand challenge auquel de nombreux hommes font face. Une grande partie d’entre eux suivent des formations avec des coachs pour se retrouver dans leur état initial. Si ces personnes réussissent, peut-être qu’on aura la chance de revivre la vie dont on a toujours rêvé.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *