Informations médicales : comment choisir ses compléments alimentaires ?

compléments alimentaires
Les suppléments alimentaires sont des substances bénéfiques pour l’organisme quand ils sont utilisés à bon escient et conformément aux besoins de chacun. Il est donc important de faire preuve de prudence dans la sélection et la consommation de ces molécules. Mais savez-vous lesquels privilégier pour votre bien-être ? Si vous recherchez des informations sur les compléments alimentaires, consultez le site de Venesson. Pour plus de conseils sur la nutrition et la santé au naturel, cliquez ici. Nous vous dévoilons dans ce guide tout ce que vous devez savoir avant de choisir votre complément alimentaire.

Concentration en principes actifs

Le principe actif est la substance qui contient les propriétés nutritives de la supplémentation. Il présente un intérêt pour la santé, car c’est lui qui va garantir l’efficacité du produit. La concentration en principes actifs est donc importante puisqu’elle nous renseigne sur la qualité des éléments qui composent le complément alimentaire. Le mode de procédé pour extraire les principes actifs est la standardisation. Cette méthode de fabrication permet de sélectionner les principes actifs essentiels et d’ajuster leur concentration afin qu’elle demeure constante. Pour les extraits végétaux, les indications apparaissent souvent sous forme de ratio ou d’équivalents en plantes sèches. Il faut savoir que même si la standardisation assure la stabilité en principes actifs, elle ne garantit pas toujours une forte teneur. C’est pourquoi avant de choisir un complément alimentaire, il faut vérifier son degré de concentration en principes actifs. Pour ce faire, prenez bien soin de lire les étiquettes pour vous renseigner sur le pourcentage de nutriments, la posologie, la forme galénique (gélule, liquide, comprimé), etc.

Analyser les composants nutritionnels

Il est nécessaire de vérifier que le produit ne contient pas d’excipients, d’additifs chimiques, de substances allergènes ou tout autre élément controversé. Avant de vous procurer un supplément alimentaire, veillez à ce que ce dernier ait une excellente biodisponibilité et garantisse une assimilation optimale. Une bonne tolérance aux composants du produit est indispensable pour une assimilation adéquate des micronutriments. En effet, certaines molécules sont mieux absorbées et tolérées que d’autres. Les composants d’un produit peuvent vous aider à évaluer sa qualité et son efficacité pour votre organisme. Par exemple, le bysglycinate (complexe organique) de magnésium est plus facilement assimilable que l’oxyde de magnésium qui contient pourtant une teneur plus élevée en magnésium. Chaque minéral présente donc plus ou moins des avantages pour la santé et le bien-être des consommateurs. En outre, les apports de référence (AR) et les apports journaliers recommandés (AJR) doivent être proportionnels aux besoins journaliers en nutriments de chaque individu.

Privilégier une supplémentation d’origine biologique

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, tous les compléments alimentaires ne sont pas naturels ou d’origine biologique. Plusieurs marques proposent des supplémentations portant la mention « naturelle » alors qu’elles renferment des actifs issus de la pétrochimie. Le terme « origine biologique » permet en principe de certifier que les substances actives sont bel et bien naturelles et ont été fabriquées suivant une procédure de normalisation. En règle générale, les produits certifiés bio doivent normalement contenir des ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique. Pour que leur consommation assure une meilleure nutrition, il faudrait qu’ils soient exempts de toute association chimique de synthèse. Pour plus de précautions, il est préférable de se tourner vers des suppléments alimentaires naturels aux labels biologiques reconnus (AB, Ecocert, Nature & Progrès) ou authentifiés par un organisme indépendant comme celui de Julien Venesson. De plus, la fabrication de ces produits est respectueuse de l’environnement et évite la pollution. Toutefois, il est important de mentionner que selon le cahier des charges européen, certaines gélules bien qu’étant naturelles ne peuvent obtenir la certification bio. C’est notamment le cas des eaux de mer et de certains probiotiques.

Identifier l’origine du complément alimentaire

Il est conseillé de faire attention aux suppléments alimentaires vendus sur les sites non spécialisés ou ceux provenant de l’étranger. Il faut vérifier leurs marques, car un grand nombre de produits vendus par correspondance peuvent échapper à la législation européenne. Même si plusieurs pays étrangers produisent des molécules de bonne qualité, il convient de procéder à ces analyses avant de les acheter. En réalité, tous les produits ne sont pas soumis à des contrôles minutieux et pourraient donc renfermer des substances nocives. Vu que les conditions de production et de conservation ne sont pas toujours optimales dans toutes les régions, il faut faire attention à l’origine de vos produits. La législation française quant à elle est très stricte sur le label qualité des molécules vendues sur le marché. Pour éviter de vous tromper, il faut prendre un avis médical. Cela vous évitera les cocktails détonants ainsi que les dépassements de dosage. Les suppléments alimentaires ne sont pas des bonbons. Le non-respect des recommandations médicales pourrait donc entraîner des risques de toxicité ou des effets indésirables.


Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *