Contrôle technique : que se passe-t-il en cas d’un impact sur votre pare brise ?

pare-brise

Le pare-brise est l’une des parties les plus sensibles d’un véhicule, avec des degrés de dommages variables, tels que des impacts, des ébréchures ou d’autres fissures. Vous devez rapidement vous en préoccuper. Le pare-brise assure votre sécurité et celle de vos passagers, tout comme votre ceinture de sécurité ou votre airbag.

Les dommages au pare-brise nécessitant une contre-visite

Pour certaines situations anormales, une contre visite sera obligatoire et nécessaire. En effet, les collisions dans le champ de vision du conducteur et à moins de 2 cm du capteur de pluie, ou des fissures importantes, des bandes d’étanchéité sur le pare-brise, des fissures, voire 3 collisions ou plus signifient une visite de retour. De plus, la détérioration dite grave qui limite la tenue de route du véhicule nécessitera un remplacement rapide du pare-brise, certains peuvent également vous coûter cher.

Dans le cas d’un contrôle de police, un impact pare brise dans le champ de vision peut être considérée comme une infraction au code de la route. Cela est passible d’une amende de 3e classe. Par conséquent, il est fortement recommandé de remplacer le pare-brise cassé dans les plus brefs délais, quelle que soit la date de votre prochain contrôle technique. Vous pouvez avoir plus d’informations sur ce lien.

Les dégâts au pare-brise n’impliquant pas de contre-visite

Votre visibilité est l’un des principaux points de vérification lors du contrôle technique. Une fois le conducteur assis dans son siège, la vue sur la route doit être dégagée. Pour cela, le contrôleur vérifie l’état du rétroviseur et son installation, les vitres, les essuie-glaces et le pare-brise. En effet, l’impact pare brise contrôle technique ne doit pas excéder de 30 cm, en dehors de la zone de nettoyage des essuie-glaces, et les bulles tombant dans un cercle n’excédant pas 3 cm, sinon le contrôle technique du véhicule rapporte que le pare-brise est en mauvais état. Ainsi, il est fortement recommandé de contacter un professionnel lorsqu’il y a un impact sur le pare-brise, même s’il s’agit d’une microfissure.

Comment faut-il bien entretenir votre nouveau pare-brise ?

Il est important de prendre le temps de choisir le bon pare-brise, mais il est aussi essentiel de bien l’entretenir. La conservation du pare-brise au quotidien permet de toujours garder une bonne visibilité et de s’assurer qu’il peut être utilisé longtemps. En hiver, lorsque le givre et la neige arrivent, vous risquez d’endommager les vitres en essayant de dégeler la voiture. Avec des vitres propres, vous pouvez minimiser les risques d’impact pare brise tout en gardant les mains croisées pour atteindre le ressort avec une voiture indemne. Au cours de l’année, vous devez nettoyer le pare-brise aussi souvent que possible. Des pare-brise sales peuvent provoquer des accidents, en particulier les jours ensoleillés avec la lumière du soleil réfléchie. Il existe de nombreux produits d’entretien sur le marché, et vous pouvez également choisir des produits faits maison. Le seul objectif est d’avoir un verre complètement transparent sans éléments perturbateurs.

Dans tous les cas, il est donc recommandé de prendre soin de votre pare-brise en choisissant le bon geste. Conduisez de manière appropriée en fonction des conditions de la route, évitez les débris éventuels, maintenez une distance de sécurité correcte lorsque vous conduisez et remplacez les essuie-glaces tous les mois.