Compte professionnel pour un auto-entrepreneur : obligation ou pas ?

Compte professionnel

En fonction du statut de votre entreprise (par exemple, micro-entreprise, EURL ou SARL), il peut être nécessaire d’ouvrir un compte bancaire dédié à vos activités professionnelles au moment de l’enregistrement. Outre cette obligation, avoir un compte bancaire dédié à vos activités a ses avantages. Mais un auto-entrepreneur doit-il impérativement ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Compte pro pour un auto-entrepreneur : obligatoires ou non ?

La loi exige la création d’un compte bancaire destiné à l’activité de l’auto-entrepreneur même si, en principe, il n’y a pas de séparation entre les finances personnelles et professionnelles.

Cette obligation de tenir un compte destiné à l’activité de l’auto-entrepreneur peut limiter la fraude et simplifie la gestion de l’activité quotidienne.

Avec l’entrée en vigueur du code PACTE le 22 mai 2019, il a été possible d’assouplir cette règle pour les microentreprises. L’exigence de créer un compte bancaire dédié désormais s’applique seulement aux auto-entrepreneurs dont le CA annuel surpasse le seuil prescrit par la loi.

De ce fait, seules les auto-entreprises réalisant un chiffre d’affaires annuel dépassant 10 000 euros durant 2 années successives doivent créer un compte bancaire consacré à leur activité.

D’ailleurs, l’obligation réglementaire d’ouvrir un compte bancaire consacré pour son auto-entreprise ne veut pas dire que les entrepreneurs sont obligés d’ouvrir un compte professionnel. Effectivement, loi n’impose que la séparation des comptes.

Davantage d’informations sont disponibles sur www.paykrom.pro

Le compte bancaire pro : pour qui ?

Le cas des entreprises : selon la législation en vigueur, seules les entreprises à capital social (SARL, SAS, SA, EURL) sont tenues d’avoir un compte bancaire pro. Par conséquent, un compte professionnel n’est pas requis pour une personne physique, mais pour une personne morale.

Ce compte bancaire est nécessaire au moment de la création de l’entreprise pour y déposer le capital social. Il s’agit d’une condition indispensable afin d’obtenir une attestation de dépôt des fonds et de pouvoir immatriculer la société au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).

Pour les autoentreprises : L’entrepreneur indépendant n’est aucunement obligé d’ouvrir un compte en banque professionnel. Le compte personnel suffit. Il lui faut juste destiner ce compte uniquement à son activité.

Cependant, avoir un compte bancaire pro peut être une option intéressante si le micro-entrepreneur souhaite optimiser la tenue et la gestion de la comptabilité de la société et amoindrir les risques de redressement dans le cas de contrôle fiscal.

Un auto-entrepreneur peut choisir une banque en ligne

Les auto-entrepreneurs, tout comme les particuliers, peuvent choisir d’ouvrir un compte auprès d’une banque en ligne ou d’une banque physique.

Mais quelles différences entre le compte en ligne pro et le compte physique ? Vous hésitez à créer un compte dans la banque qui n’existe qu’en ligne ? Avant de prendre une décision, on vous conseille de :

· Bien estimer vos besoins : recommandations personnalisées d’un conseiller connaissant votre situation, dépôt d’espèces (particulièrement pour les marchands), chéquier, demande de prêt, terminal de paiement, produits d’épargne…

· Comparer les nombreuses propositions sur le marché et leur coût, car les banques physiques ont souvent des frais plus élevés.

Veuillez noter que certaines banques en ligne peuvent exiger l’assurance d’un revenu mensuel ou un premier dépôt. La sélection d’une banque dépend ainsi tout d’abord de vos attentes et de votre degré d’autonomie en ce qui concerne la gestion de vos comptes.

Que vous choisissiez le compte pro en ligne ou le compte traditionnel, n’oubliez pas de prendre conscience des frais bancaires, particulièrement sur les remises de chèques et les virements.

Compte tenu du nombre croissant de travailleurs indépendants, certaines banques en ligne proposent des comptes spéciaux adaptés aux caractéristiques des travailleurs indépendants. Ces comptes bancaires présentent nombreux avantages : 

•  Une administration simplifiée

•  Aucune exigence de revenu fixe

•  Faibles frais bancaires

•  Possibilité de fournir un moyen de paiement

Ces comptes sont conçus pour répondre aux attentes des autoentrepreneurs et gagnent chaque jour des parts de marché sur la banque classique.

Compte professionnel ou compte dédié ?

Bien qu’un compte pro ne soit pas requis pour le statut de micro-entrepreneur, celui-ci peut offrir des avantages significatifs :

· Autorisation de découvert plus élevée ;

· Prêts spécifiques pour les professionnels ;

· Suivi sur mesure par un conseiller ;

· Usage d’un terminal de paiement (notamment si vous disposez d’une activité commerciale).

Par contre, les dépenses de gestion engagée sont plus élevées que pour un compte personnel. Cependant, cette option peut vous permettre de mieux suivre vos transactions commerciales, cela peut vous faire gagner du temps dans la gestion de vos obligations comptables et de déclaration de revenus en tant qu’entrepreneur indépendant.

Aussi, dans le cas de contrôle par l’administration, plus les opérations seront lisibles, plus vous gagnerez de temps et éviterez toute confusion entre les recettes de l’entreprise et vos finances personnelles.

Enfin, ça coûte combien l’ouverture d’un compte bancaire d’autoentrepreneur ? Le prix varie grandement selon la banque que vous optez pour. Prenez le temps de faire un comparatif et de vous renseigner des banques pour auto-entrepreneurs. Ainsi, vous trouverez la meilleure banque pour vous.