Comment bien choisir sa gamme de cigarette électronique ?

cigarette électronique

De nos jours, de plus en plus de fumeurs se tournent vers la cigarette électronique. Et ce, pour diverses raisons. Le fait est que, non seulement ce dispositif permet de se sevrer du tabac classique, mais il préserve également l’environnement. Seulement, avant d’acheter sa première e-cigarette auprès d’un drugstore, il est essentiel de bien faire sa sélection. Mais comment être certain d’avoir choisi le modèle idéal ? Pour cela, il est requis de mieux connaître ce qu’est une cigarette électronique ainsi que son fonctionnement.

La cigarette électronique en quelques lignes

Ayant vu le jour vers le début des années 2000, la cigarette électronique est un substitut à la cigarette de tabac et un outil de réduction des risques. Elle est composée d’une batterie et d’un clearomiseur. Ce dernier abritera la résistance dont la vocation est de chauffer pour vaporiser le e-liquide nicotiné ou non contenu dans le réservoir. L’objectif de ce mécanisme est de reproduire les sensations procurées par la cigarette classique.

Avec le temps et la demande des clients, l’e-cig a connu quelques modifications. Désormais, on peut facilement voir différents modèles sur le marché dont chacun a ses spécificités. Ce qui peut rendre le choix un peu plus ardu. Mais comment ça marche une cigarette électronique ?

En somme, cette dernière, se présente sous différents modèles et formes, on trouve la Cigarette électronique tube. C’est le premier type de cigarette électronique et sans doute le plus simple, il existe aussi la cigarette pod, box ou celle qui est jetable. . Contrairement aux cigarettes habituelles, celle-ci fonctionne via l’électricité et n’a donc pas besoin de feu pour fonctionner. Plus délectable et moins nocive, une e-cigarette renferme certains composants, en occurrence :

  • Une batterie qui est chargée d’alimenter électriquement l’e-cigarette ; 
  • Un clearomiseur qui contient de l’e-liquide et qui garantit la vaporisation. Ce dernier est généralement disponible sous diverses formes (arrondies, allongées, avec un petit ou un grand réservoir, etc.) ;
  • Une résistance chauffant l’e-liquide contenu dans le réservoir, qui imite la fumée ;
  • Un drip tip ou embout qui permet de vapoter avec confort. Celui-ci peut être large, court, fin et de taille différente. 

En général, quand on vapote, l’atomiseur se met en marche et le liquide contenu dans la cartouche se mélange. Par la suite, cette fusion est expulsée sous l’apparence de fumées d’une cigarette. Seulement, pour produire de la vapeur, l’e-liquide doit être mis à l’abri avec une température avoisinant 55°. Pour plus d’informations à ce sujet, il ne faut pas hésiter à faire des recherches sur le net.

Choisir sa cigarette électronique en fonction de son autonomie

Le choix d’une e-cigarette peut être difficile, notamment pour ceux/celles qui débutent. Fort heureusement, il existe plusieurs critères qui peuvent aider lors de sa sélection. En effet, outre le prix (qui est souvent un frein pour certaines personnes) et la date de sortie du modèle, certains paramètres doivent être soulevés, notamment son autonomie.

Il faut savoir que l’autonomie d’une e-cig s’exprime en milliampère-heure (mAh). Ceci dit, plus le nombre en mAh est en hauteur, la batterie de sa cigarette électronique est autonome. Afin de mesurer l’ampérage parfait, il faut donc voir le degré de consommation de sa e-cigarette. Le plus souvent, on remarque que plus un vapoteur fait fonctionner sa e-cig, plus il a besoin d’une batterie de grande capacité. 

Selon les connaisseurs, la majorité des petits fumeurs doivent avoir une batterie de 2 200 mAh au maximum afin de satisfaire leurs envies. Grâce à cela, ils n’auront plus besoin de recharger toutes les 10 minutes. Pour ce qui est des fumeurs moyens, ces derniers devraient se tourner vers les batteries supportant les 2 600 mAh. Et pour finir, les vapoteurs invétérés peuvent opter pour des batteries puissantes étant donné qu’ils vapotent énormément. Pour eux, une autonomie de 4 000 mAh, voire plus est indispensable.

Choisir sa e-cig selon sa puissance et sa capacité

La puissance d’une e-cigarette entre également en jeu lorsqu’il s’agit d’élire son futur dispositif. Généralement, cette puissance est exprimée en watts ou W. En somme, une batterie remet un courant électrique d’une certaine intensité. Cette dernière est ensuite envoyée dans la résistance. Ainsi, plus la batterie de son e-cig est puissante, plus son atomiseur doit être apte à endurer une telle force. En d’autres termes, on peut être certain de ressentir un goût de brûlé ou le dry hit quand les coils et la mèche de coton sont parfaitement secs ou cramés. Le plus souvent, la puissance adéquate d’une cigarette électronique dépend de la manière de vapoter. Néanmoins, ceux qui sont encore novices ne doivent pas débuter avec des modèles dont la puissance va au-delà des 100W. Au contraire, il leur faut commencer très doucement et trouver leur rythme au fur et à mesure où ils vapotent.

Pour ce qui est des capacités générales d’une e-cigarette, cela dépend principalement du chipset. En fait, il s’agit d’un logiciel électronique que l’on trouve dans le système interne de sa vape. Celui-ci est semblable à un téléphone ou un ordinateur où certaines modes ou applis donnent accès à un style de vapotage. En général, les modes les plus habituels sont le wattage, la fonctionnalité Power ainsi que le mode contrôle de la température. Habituellement, la majorité des vaporisateurs personnels ont leurs options et leur chipset. À noter que les e-cigarettes les plus puissantes sont des box.

Faire son choix selon le format

On retrouve plusieurs formats de cigarettes électroniques sur le marché. Toutefois, les plus courants sont : le stick, le pod ou le Pod Mod et la box.

Le stick est une e-cigarette très discrète ayant la forme d’un tube. Celle-ci emprunte son apparence à celui du tabac traditionnel. Idéale pour une première cigarette électronique, elle est très intuitive et ne requiert pas de réglages. Bref, c’est vaporette parfaite pour ceux qui adorent la simplicité. Ainsi, élire une e-cig avec un format stick est de loin la meilleure idée pour les débutants. Discret et peu encombrant, elle peut se glisser facilement dans ses poches ou dans son sac à main.

Les pods quant à eux sont des petites e-cigarettes qui sont choisies pour leur praticité. Faciles à transporter, ces derniers marchent avec des cartouches jetables ou rechargées. Ce qui est plus qu’économique pour ceux qui ont une grande consommation. Considéré comme un tout-en-un, un pod est souvent livré avec la résistance, la batterie et le réservoir. Comme tout est déjà intégré, on a donc plus besoin de démonter son pod afin de changer les pièces. Il suffit de remplir sa cartouche via une trappe en silicone. Bien évidemment, les pods rechargeables sont nettement plus efficaces sur le long terme. Et pour cause, il faut juste employer des flacons d’e-liquide afin de remplir la cartouche. 

Pour ce qui est de la box, c’est une e-cig très puissante. Disponible sous divers formats (rectangulaires, carrés, etc.), celle-ci est généralement encombrante, mais plus perforante qu’un pod ou un stick. Néanmoins, on peut parfaitement dénicher des petites box très discrètes afin de satisfaire les vapoteurs qui recherchent un format simple d’utilisation. Détachable, la box est munie d’une batterie, d’accus 18650 et d’un clearomiseur vissé au-dessus de l’appareil.

Pourquoi ne pas se tourner vers les kits ?

Se lancer dans la vape, c’est bien ! Par contre, trouver le modèle de cigarette électronique convenant à ses attentes, c’est encore mieux. En adoptant les kits d’e-cigarette, par exemple, on obtient l’équipement nécessaire pour bien commencer la vape. Auprès des commerçants professionnels, on peut généralement voir 03 sortes de kits pour cigarettes électroniques. Notamment :

  • Les kits dédiés à la petite consommation, soit les kits pour les fumeurs occasionnels (8 cigarettes/jour) ;
  • Les kits parfaits pour les moyennes consommations, c’est-à-dire, les kits adaptés aux fumeurs réguliers (15 cigarettes/jour) ;
  • Les kits consacrés aux grandes consommations, plus exactement les kits pour les grands fumeurs (plus de 15 cigarettes/jour).

Bref, pour dénicher la bonne e-cigarette, il est essentiel de faire son choix selon son rythme de consommation et de ses envies.