Trouver une assurance auto après suspension de permis

Une assurance auto

La suspension du permis de conduire a des impacts sur l’assurance automobile. Après cet acte, le conducteur doit avertir l’assureur dans les plus brefs délais. Sachez que cet événement peut engendrer la résiliation du contrat. Dans ce cas, l’automobiliste devra retrouver une nouvelle assurance auto. Si vous êtes concerné, suivez les informations livrées dans l’article.

Les causes de la suspension du permis de conduire

En France, près de 80 000 automobilistes, sont touchés par la suspension du permis de conduire chaque année, ce qui explique l’abondance des assurances spécialisées. Les forces de l’ordre et le tribunal sont les autorités en charge du retrait du permis de conduire. Cet acte sanctionne l’automobiliste à la suite d’une infraction au Code de la route. La suspension est une forme courante du retrait du permis de conduire. Plusieurs circonstances peuvent amener les autorités à appliquer cette sanction. Parmi les causes les plus fréquentes, il y a l’alcoolémie, l’excès de vitesse et le délit de fuite.

Après la suspension de son permis de conduire, l’automobiliste doit informer sa compagnie d’assurance le plus rapide que possible. Cette déclaration doit se faire dans les 15 jours qui suivent la situation, par lettre recommandée avec accusé de réception. Quel que soit le motif de la suspension (administratif ou judiciaire), les démarches de déclaration sont les mêmes. L’absence de déclaration auprès de l’assureur libère la compagnie de toutes ses responsabilités en cas de futur incident.

Le retrait du permis de conduire peut conduire à une majoration de tarif ou à une résiliation du contrat d’assurance auto. Dans le second cas, le conducteur doit rechercher une assurance auto après suspension de permis. Notez que cette situation dégrade la réputation de l’automobiliste. Pour obtenir des informations complémentaires, cliquez ici.

Les conséquences de la suspension du permis de conduire

Quelle que soit la décision de l’assureur après la suspension du permis de conduire, cela aura des impacts négatifs sur l’historique du conducteur. L’événement sera enregistré dans le dossier de ce dernier. Si la compagnie d’assurance applique une majoration de prime, les conséquences financières ne seront pas moindres pour l’automobiliste.

Dans la mesure où l’assureur romprait le contrat, le conducteur devra se tourner vers une autre compagnie pour bénéficier d’une assurance auto suite suspension retrait de permis. La suspension du permis de conduire est une punition temporaire. Sa durée varie selon le type d’infraction. Pour une suspension judiciaire relative à un homicide involontaire ou engendrant des blessures graves, la loi stipule un délai maximum de 5 ans. En cas de récidive, la sanction risque d’être doublée. Notez pourtant que la suspension du permis de conduire est différente de l’annulation. Celle-ci indique que le conducteur n’a plus de points. En conséquence, il doit repasser l’examen du permis de conduire.

La suspension du permis de conduire pour alcoolémie

Le retrait du permis pour alcoolémie est souvent considéré comme une suspension administrative. Dans la plupart des cas, cette sanction est proclamée par le préfet après constatation des faits. Sachez que l’omission d’une déclaration après une suspension de permis de conduire pour alcoolémie est une fraude envers la loi et l’assureur. Cela engendre la résiliation du contrat.

En général, si la suspension du permis va au-delà de 3 ans, il est difficile de trouver un assureur. Il en est de même que pour le cas d’un conducteur qui n’a pas conduit pendant 3 ans. Suite à une suspension du permis, l’automobiliste peut recourir à certaines solutions. La première option est de collaborer avec un courtier en assurance auto. Le second choix est de contracter une location de voiture stipulant que l’assurance sera à la charge du bailleur. La troisième solution est de trouver une assurance auto retrait de permis. Dans ce cas, il est conseillé de bien comparer les assurances auto pour automobilistes résiliés afin de bénéficier d’une offre intéressante. L’objectif est de trouver une formule alliant garantie et tarif. En ce sens, le souscripteur aura accès à un service pratique et sans engagement. Sachez que conduire sans assurance est passible de sanction, principalement le paiement d’une amende de 3 750 € et la confiscation de la voiture.

Comment retrouver une assurance après une suspension du permis ?

Trouver une nouvelle assurance auto permet au conducteur de bénéficier d’une couverture adaptée à ses attentes. Pour cela, l’utilisation d’un comparateur s’avère être intéressant. Afin d’obtenir une sélection d’offres, il suffit de remplir un formulaire en ligne. Chaque automobiliste doit indiquer son profil et ses besoins. En utilisant un comparateur, le souscripteur peut se passer des procédures lourdes et fastidieuses. Cet outil en ligne pourvoit à la fois gain de temps et commodité.

Si aucune compagnie d’assurance n’accepte d’assurer le conducteur, il est possible de saisir le Bureau Central de Tarification (BCT) durant les 15 jours qui suivent l’avis de refus des assureurs. Cet organisme négociera auprès des compagnies d’assurance pour permettre à l’automobiliste de bénéficier d’un minimum de garantie. Notez toutefois que la couverture ne peut excéder 1 an.