Rawlemon, une sphère solaire plus forte que les panneaux photovoltaïques

panneaux photovoltaïques

Rawlemon est une sphère transparente inventée par André Broessel, un architecte allemand. Cette œuvre impressionnante capte de l’énergie solaire et la convertie mieux qu’un panneau solaire ordinaire. En effet, cette sphère est à 70% plus performante qu’un capteur solaire ordinaire. Son inventeur souhaite encore évoluer la capacité de cet appareil.

Une architecture réussie

Cette sphère baptisée Rawlemon est un polymère acrylique saturé d’eau. Elle fonctionne sans répit en vue d’alimenter des appareils de basse, moyenne ou grande consommation allant des petits engins aux véhicules électriques. L’utilisation de cet appareil accorde 35% d’efficience que celle d’un panneau photovoltaïque. Cette sphère est capable de transformer la lumière du soleil en électricité et en énergie thermique. De plus, André Broessel envisage d’étendre l’utilisation de cette sphère sur les toitures et façades de constructions. Ce projet s’avère être un authentique exploit commercial.

Les prouesses de Rawlemon

Rawlemon accumule 10.000 fois les rayons du soleil et de la lune pour faire fonctionner une énergie plus lumineuse le jour et la nuit. Cette œuvre exceptionnelle reflète un effet loupe vers une orbite en vue de transmettre sa lumière vers des panneaux photovoltaïques placés sous la sphère. Ces panneaux sont plupart utilisés dans le domaine aérospatial. Le rendement obtenu par l’utilisation de cette sphère est optimal et efficace. En outre, même en périodes nuageuses, cette sphère reste toujours fonctionnelle. Dans ces mauvais temps, Rawlemon est quatre fois plus performant qu’un simple panneau photovoltaïque. En effet, la nuit elle peut fonctionner via la lumière de la lune.

Un système motorisé

Si la majorité des panneaux solaires ont une position fixe, ce n’est pas le cas de Rawlemon. En effet, les panneaux qui sont placés sous la sphère suivent un rythme de rotation en suivant le soleil. Ils se tournent à double arc de cercle et arrivent même à suivre la lune. Cette sphère se décline en diverses dimensions allant de 10 cm à 1,80 m de diamètre en fonction de l’usage prévu. La taille la plus petite est destinée aux appareils électroniques à usage domestique comme les tablettes et les smartphones. Les grands formats sont, quant à eux, affectés aux utilisations de grande envergure comme les stations de charge de véhicules électriques, les alimentations de générateurs indépendants ou même la production d’électricité et de chauffage à l’intérieur d’un bâtiment.