Fichiers supprimés : comment faire pour les récupérer ?

Fichiers supprimés

Il existe plusieurs manières de restaurer des fichiers qui ont été supprimés d’un ordinateur. Parmi elles compte l’utilisation d’un logiciel spécifique qu’il faut scrupuleusement choisir. Explications.

Les premiers gestes à adopter

La suppression accidentelle des fichiers de son ordinateur ou de son support de stockage est souvent source de malaise. Cela est d’autant plus stressant lorsque les données perdues sont d’une grande importance. Cependant, il est important de noter qu’un fichier ne disparait pas définitivement après sa suppression. Il reste récupérable pendant un certain laps de temps.

Lorsque vous supprimez un fichier même après le nettoyage de la corbeille, il reste toujours sur votre disque dur. Si ce cas se présente, le premier réflexe à avoir est d’arrêter de se servir de l’appareil. Si vous continuez à l’utiliser, vous risquez de ne plus retrouver le fichier concerné. Ensuite, vous devez trouver un outil qui vous permettrait de le récupérer le plus rapidement possible, tel que recupdata.fr.

Utilisé correctement, il donne des résultats satisfaisants. Cependant, son bon fonctionnement dépend également de ses fonctionnalités, de son fonctionnement, ou de ses performances, d’où l’intérêt de bien le choisir. Une fois le logiciel choisi, vous pouvez retrouver les fichiers que vous avez perdus suite à une mauvaise manipulation.

Les avantages d’un logiciel performant

La suppression accidentelle de données peut avoir plusieurs origines : soit une erreur de manipulation, soit un dysfonctionnement de l’appareil, soit un accident. Parfois, il s’agit d’un problème majeur, notamment si elles ont une valeur sentimentale ou si elles sont importantes pour le travail. Le logiciel de restauration des données est l’outil le plus approprié qui permet de restaurer des fichiers supprimés. Celui-ci s’adapte aussi bien aux besoins des organismes internationaux, des entreprises, et même des établissements financiers. Quel que soit le domaine d’activité, les solutions de récupération de données peuvent les aider. Même les particuliers en ont besoin dans la réalisation de leurs tâches quotidiennes, afin de préserver leurs photos, leurs vidéos, ou leurs documents.

Cet outil possède d’autres atouts non négligeables. Grâce à lui, les fichiers qui ont été effacés retrouvent rapidement leur emplacement initial. Il assure une protection optimale du contenu de l’appareil pendant l’opération de récupération des données. Ce point est essentiel pour les entreprises compte tenu de l’importance des éléments qui sont enregistrés sur leur ordinateur. Avec ce logiciel, l’utilisateur peut conserver plusieurs fichiers dans leur espace de stockage et les récupérer ultérieurement. Cela concerne entre autres : les fichiers de postes de travail, d’applications, ou de serveurs.

Avec un outil de restauration de données, gérer les sauvegardes devient plus simple grâce à la présence d’un tableau de bord. Les informations ainsi récupérées peuvent être classées selon leur importance. La sauvegarde est également automatisée et suit un processus simple. L’outil comprend une fonction qui permet de retrouver la version originale du fichier, quel que soit le temps d’attente précédant sa récupération. Enfin, il apporte les mêmes avantages pour la récupération de données en ligne.

Choisir un logiciel pour récupérer ses fichiers

Même si les logiciels qui servent à récupérer les données sont souvent efficaces, il faut les sélectionner correctement. Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir son logiciel de récupération de données ? Lorsque vous l’achetez, vous devez vérifier sa licence qui est la preuve de son authenticité et de sa fiabilité. Pour cela, vous pouvez vous renseigner en ligne, c’est-à-dire en menant quelques recherches sur les sites professionnels. Ceux-ci contiennent des explications claires et exhaustives sur les logiciels disponibles sur le marché ainsi que des avis d’internautes (qui peuvent servir de références). Vous informer sur l’existence ou non d’une licence vous permet de prendre la bonne décision.

Ensuite, vérifiez ses fonctionnalités, celles-ci diffèrent souvent d’un logiciel à un autre. Cependant, il existe quelques points communs à tous les bons logiciels dont vous devez prendre compte. Les outils les plus efficaces respectent la démarche de restauration des données, quelle que soit l’origine du problème. L’ergonomie de l’interface est un autre point à ne pas négliger. Lorsque l’interface de votre outil est ergonomique, elle est simple à manipuler.

Prenez le temps de vous renseigner sur son mode d’utilisation. Certains logiciels sont autonomes tandis que d’autres non. Pour ces derniers, vous devez valider manuellement les étapes de la récupération des fichiers supprimés. La possibilité de transférer les informations d’un espace de stockage médium bit à bit constitue un autre point à vérifier. Votre outil doit également être capable de les restaurer de manière effective. Dans le cas où vos fichiers sont inexploitables suite à leur perte, le logiciel choisi doit pouvoir vous aider à les réparer.

Les types de logiciels de récupération de fichiers

Dans le commerce, il existe trois grandes catégories de logiciels qui permettent de récupérer des fichiers supprimés. La première regroupe ceux qui fonctionnent grâce à un système d’exploitation ou plus précisément par les index qui y sont intégrés. Ils recensent les informations récentes qui ont été traitées sur le disque dur. Ensuite, ils essaient de détecter les fichiers qui peuvent être récupérés. Les logiciels de cette catégorie possèdent deux avantages : ils sont rapides et ils facilitent l’accès à des données qui ne se trouvent pas dans le fichier, mais dans le système d’exploitation. Cependant, ils ne permettent pas de récupérer toutes les données supprimées.

La seconde est formée par les logiciels qui exploitent le média en entier pour trouver la totalité des données disparues. Ceux-ci analysent le contenu du disque dur dans les détails. Ainsi, contrairement aux outils de la première catégorie, ils peuvent aider à la récupération des données effacées dans leur intégralité. Leur inconvénient ? Ils sont incompatibles avec certaines structures (celles dont la typographie n’est pas reconnue par le système d’exploitation). La troisième comprend les logiciels mixtes qui font intervenir les index appartenant au système d’exploitation. Ils effectuent un scan qui permet d’optimiser l’approximation initiale.