Carnet de factures : quels sont les différents modèles à connaitre ?

Carnet de factures

La rédaction d’une facture est une démarche obligatoire. Cependant, pour éviter les litiges et pour être conforme aux normes en vigueur, une entreprise est tenue de respecter quelques mentions légales. L’utilisation d’un carnet de factures permet de gagner du temps et de simplifier les transactions. Mais quels sont les modèles existants ?

Pourquoi doit-on rédiger une facture ?

La facture est une formalité exigée par la loi. Mais c’est également un document indispensable pour éviter les litiges. En effet, il comporte tous les termes de vente nécessaires afin que la transaction se déroule sans malentendu. Signée par les deux parties, la facture équivaut à une obligation réciproque. Chacun est donc tenu de respecter ce qui a été convenu.

La facture doit contenir les prestations de services ou marchandises vendues et détailler les conditions précises de l’achat ou de la vente. Un professionnel doit à l’évidence émettre une facture à la fin de toute prestation de services ou de livraison de marchandises.

Exemple : Dans la vente d’un appareil électroménager, le client doit payer la somme affichée. En contrepartie, le revendeur doit lui livrer un produit correspondant à la qualité recherchée. Si ce n’est pas le cas, il peut prouver que le dispositif qu’il a reçu n’est pas conforme à la commande.

Mais la facture, c’est également une preuve écrite des transactions réalisées et un document qui peut servir à se faire payer rapidement. Mais pour être valides, les factures doivent respecter les règles de formes et de fonds. En tout cas, si vous recherchez un facturier sans TVA rendez-vous sur www.arc-registres.com

Les carnets de factures : sont-ils toujours intéressants ?

Pour économiser un temps précieux, de plus en plus de sociétés se tournent vers des factures imprimées encore appelées « des carnets de factures ». Ce sont des carnets à souche qui comportent déjà certaines mentions obligatoires. De plus, elles sont pré-numérotées, réduisant ainsi les risques d’erreur et de doublon. Son avantage ? Il permet de rédiger une facture en un moins de temps et de conserver une copie pour la comptabilité. D’ailleurs, le facturier est tenu de garder le doublon au moins pendant 10 ans. En outre, un document avec les exigences légales vous permet de vous couvrir en cas de contrôle fiscal et de vous aider en cas de litige.

Quels sont les différents types de carnet de factures ?

On distingue deux types de carnet de facture :

La facture sans TVA Et la facture avec TVA

Chaque modèle possède des souches, 2 ou 3 voire même plus selon les besoins de l’entreprise. Le choix du modèle dépend en priorité de votre domaine d’activité. Les carnets classiques offrent un bon compromis : simples, claires et professionnels. Mais vous pouvez également vous tourner vers des designs plus élégants et plus créatifs pour vous distinguer de vos concurrents. Il est même possible de personnaliser son carnet facture afin d’obtenir un modèle qui reflète l’image de son entreprise.