Organisation d’obsèques en ligne : Les procédures à suivre

obsèques

Le décès d’un proche est toujours une étape douloureuse pour les membres de la famille. Afin de mieux surmonter cette période pénible, certaines personnes décident de déléguer les tâches à un service de pompes funèbres qui, à son tour, réalise les démarches en ligne. Découvrez les différentes étapes.

Avertir les amis en ligne

Suite au décès d’un proche, la première étape est d’avertir les principaux concernés par la communication à distance. Internet et les réseaux sociaux constituent d’excellents moyens d’envoi du faire-part. Les personnes à contacter en dehors de la famille sont : l’employeur et le pôle emploi du défunt. Ils doivent être tenus au courant des obsèques. Sont également contactés la Caisse d’Assurance maladie, les mutuelles, le notaire, les organismes de prêts, les Caisses de retraite et les retraites complémentaires. À cela s’ajoutent les assurances en tout genre, le fournisseur d’énergie et le centre des impôts.

La prochaine étape est la déclaration de décès. Ce document est impératif pour faciliter l’organisation des obsèques en ligne. Le certificat inscrit toutes les informations relatives au défunt. Pour l’obtenir, il faut faire une demande sur le site officiel du service public. Vous pouvez également entamer les démarches à la Mairie en vous munissant d’un certificat de décès (communément appelé acte de décès) et du livret de famille. Sachez que la déclaration s’opère dans les 24 heures suivant le drame, ce n’est après que vous pouvez entrer en contact avec les services funéraires. Pour appeler les pompes funèbres, rendez-vous ici.

Organiser les cérémonies en ligne

En matière de choix d’agence, il est coutume d’effectuer une petite comparaison de prix. Toutefois, ne vous attardez pas à ce détail, car l’organisation des obsèques est soumise à un délai légal de 6 jours à compter du décès. Il est recommandé de confier les obsèques aux services funéraires, pour garantir le respect du délai. Solliciter les services des pompes funèbres représente également un moyen de soulagement. Les professionnels s’occupent du soin du corps et de l’habillage du défunt à domicile. Le prestataire est dans l’obligation légale de vous fournir un devis personnalisé, gratuit et détaillé. N’hésitez donc pas à demander des explications en cas d’incompréhension ou de malentendu.

Il prend en charge la veillée mortuaire, la mise en bière et la fermeture du cercueil. Les pompes funèbres réalisent le transport en convoi funéraire vers le lieu de cérémonie et l’inhumation au cimetière ou au crématorium. Elles invitent aussi la famille à choisir la sépulture, la concession cimetière, le type de cérémonie et le mode de funérailles. Les proches ont également pour mission d’organiser la cérémonie religieuse, même si les pompes funèbres se chargent de la cérémonie civile. Les tâches s’opèrent en ligne. La famille est libre de réaliser des obsèques sur mesure si le défunt n’a établi aucune contrainte funéraire de son vivant.

Les prestations obligatoires et complémentaires

Depuis l’arrêté du 23 août 2010, l’organisation des obsèques est encadrée par la loi. En effet, cette règlementation clarifie les obligations des services funéraires. Les pompes funèbres doivent fournir un véhicule agréé pour le transport du corps et un cercueil de 22 mm d’épaisseur ou de 18 mm (dans le cas d’une crémation). Elles versent les taxes municipales ou étatiques.

Le service de pompes funèbres peut également compléter la formule par quelques options en fonction des circonstances du décès. Les soins de conservation du corps s’avèrent indispensables si celui-ci a été transporté avant sa mise en bière. Le prestataire propose également un séjour du défunt en transit dans une chambre funéraire. Dans certains cas, le creusement de fosse et du recueil de cendres s’ajoutent aux services des pompes funèbres. Évidemment, le nombre de prestations conditionne sur la facturation finale.