La technique de fabrication des vitraux d’une église

La technique de fabrication des vitraux d'une église

L’église, un refuge spirituel, est un lieu sacré où on trouve les histoires chrétiennes à travers ses vitres. Un vitrail est un assemblage de verres colorés utilisée depuis le moyen-âge. Ces mosaïques de verres ornant les murs d’une église offrent un spectacle magnifique pour le plaisir des yeux, mais sont présentes également à titre éducatif, car ces vitraux enseignent les histoires religieuses, comme la cathédrale de Notre-Dame qui est un monument historique. Ils ont déjà existé depuis l’antiquité à l’époque mérovingienne et sont pratiqués par les Égyptiens. Pour réaliser ces vitraux, on utilise quelques techniques méticuleuses.

Création du vitrail

L’histoire du vitrail Commence durant l’antiquité plus précisément en Syrie en Égypte et à Rome. Les premiers verres étaient de couleurs verts, bleus ou opaques. Les plus anciens vitraux sont encore visibles de nos jours dans la Cathédrale d’Augsbourg. Pour obtenir des motifs, les Romains utilisaient de très fines feuilles d’albâtre fixés dans des cadres en bois. Au moyen-âge, fabriquer un verre constitue à mélanger du sable et des cendres sur une température entre 1200° et 1500°. Ce mélange fournit une pâte où l’on y ajoute des oxydes métalliques pour obtenir des vitraux colorés. Vous pouvez faire des recherches sur internet pour avoir plus de détail.

Le sens des couleurs du vitrail

La signification de la couleur du vitrail varie selon sa couleur. Le rouge : la couleur du sang et du feu, il représente une bonne et une mauvaise couleur en même temps puisqu’elle reflète le péché, mais aussi illustré à l’image du Christ qui a donné sa vie en sauvant celle des hommes tous pêcheurs. Le jaune, signe de la traîtrise, la fausseté, et le mensonge. Le bleu est représenté comme la couleur de la vérité éternelle et du ciel, il est aussi un signe de chasteté et de l’innocence d’où la couleur du manteau que porte la Vierge Marie il peut représenter également comme couleur de la paix et de l’harmonie. Le vert : Il utilisé pour représenter le mal, mais représente aussi l’humilité. Le brun représente la nature. Le violet : représente le deuil. Le blanc : la justice et pureté et le noir sont signe de menace de mis en garde de la peur et de la mort.

La création de vitrail et les vitres contemporaines

La création de vitrail consiste à assembler des pièces de verre à l’aide des baguettes de plomb. Mais les techniques évoluent et s’associent à la nouveauté comme la technique de Tiffany, il s’agit d’employer un ruban de cuivre pour assembler les vitres au fer à souder avec une baguette d’étain. La technique de la dalle de verre : insérer les verres dans du béton, la technique de collage grâce aux résines ou du polymère et la technique du vitrail à verre libre. C’est d’utiliser les chutes de verre inutiles pour les assembler à d’autres vitraux. Les vitraux contemporains sont les vitres utilisées de nos jours. Installées au cours du 18ème siècle, ces vitres deviennent plus claires accompagnées de motifs plus simples incitant les croyants à visiter et à prier dans les cathédrales