Actualités des crèches et garderies : choisir ce qu’il y a de mieux pour son enfant

crèches et garderies

La plupart des parents ont des horaires chargés à cause de leur responsabilité professionnelle. Par ailleurs, ils sont obligés de trouver la meilleure garderie pour leurs petits enfants. D’autres pensent qu’il est préférable de les garder à la maison. Heureusement, l’éducation de la petite enfance, et la garderie en particulier, est fondée pour répondre aux besoins des parents.

Avantage

Avoir des enfants  n’est pas une tâche facile. Il faut être bienveillant, savoir communiquer et écouter sa progéniture. Les enfants qui fréquentent une crèche apprennent à être indépendantes de leurs parents pour un long terme. Ils apprennent des nouvelles routines, une communauté autre, et affirment sa personnalité grâce à la vie en groupe. La communication aide l’enfant à maîtriser ses compétences verbales, développement des compétences linguistiques et respect de l’autorité. De nombreuses solutions s’imposent mais le choix doit se faire en fonction de chaque besoin du couple. www.creche-garderie.fr

Mode de fonctionnements

            Les multi-accueils proposent un mode de garde flexible aux parents dont les enfants sont âgés de 3 mois à 4 ans. Avec un personnel très qualifié dans le domaine, c’est un mode de garde où on paie le moins d’argent. Surtout, une puéricultrice se doit  toujours être à la tête d’une crèche  pour  rendre des comptes à la Protection maternelle et infantile (PMI). D’abord, les assistantes maternelles, également appelées nourrices ou nounous sont souvent effectuées par des non-professionnels et des personnes sans autorisation des services de PMI, plus particulièrement des étudiants. Puis, une crèche familiale est un accord entre collectivité et nounou, dont le rythme de l’enfant y est respecté. Une crèche collective est en général dirigée par des municipalités ou des départements. Et pour dire plus simple, la micro-crèche est un mixte de service offert en crèche classique et assistance maternelle. L’accueil est plus personnalisé et  réponde aux mêmes infrastructures sécuritaires et des agencements favorisant l’éveil des petits. Toutefois, avec le manque de place dans les garderies traditionnelles, nombreux choisis la crèche parentale. Les parents sont donc obligatoirement présents. La garderie se déroule effectivement dans un climat plus ou moins identique à ce que les enfants peuvent bénéficier à la maison. Puis, une halte-garderie communautaire réside par un organisme à but non lucratif. Plus particulièrement  pour faciliter la participation des parents dans des ateliers parents-enfants, cuisine collective, groupes d’entraide et des actions de bénévolat. Elle est un établissement qui propose la garde de l’enfant seulement à temps partiel.

Inconvénients

Cependant, les frais alloués pour les crèches parentales sont plus élevés par rapport aux autres types de garderies puisqu’elles ne reçoivent que de petites subventions venant de l’État. Outre, dans les crèche s collectives, le règlement sont très sévère au niveau des horaires et les enfants malades ne sont pas acceptés dans le but d’assurer la sécurité des autres petits.

 

Pour trouver la meilleure garderie en fonction de ses moyens et les conditions de celle-ci, de plus en plus de parents optent pour les micro-crèches pour les nombreux avantages offerts par lui. Il faut bien également préciser que les micro-crèches sont acceptées par La CAF.